It is the cache of http://brock.scholarsportal.info/journals/voixplurielles/article/view/338. It is a snapshot of the page. The current page could have changed in the meantime.
Tip: To quickly find your search term on this page, press Ctrl+F or ⌘-F (Mac) and use the find bar.

L’emprise du passé : crime, châtiment et culpabilité dans la création de Philippe Claudel | Hsieh | Voix Plurielles

L’emprise du passé : crime, châtiment et culpabilité dans la création de Philippe Claudel

Yvonne Hsieh

Résumé


Dans l’ensemble, une vision du monde très
sombre se dégage de ses oeuvres, marquées par trois thèmes obsessionnels : crime,
châtiment et culpabilité. Le monde imaginaire de Philippe Claudel est peuplé de trois
sortes de personnes : des malfaiteurs (bandits, voleurs, violeurs, assassins, bourreaux),
des victimes (enfants assassinés, femmes violées, boucs émissaires, suppliciés) et des
« âmes grises » (des victimes coupables, ou des coupables victimes). La plupart des
personnages chez Claudel semblent receler un secret inavouable.

Mots-clés


Claudel, Paul

Texte intégral :

PDF


ISSN 1925-0614